Place O. Musin, 1
4550 NANDRIN
Tél : 085/51.94.90
Fax : 085/51.32.86


« Novembre 2018 »
Novembre
LuMaMeJeVeSaDi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930
 

Terre asbl

Terre asbl : de la collecte de vêtements à la création d’un monde démocratique et solidaire

terrePour la collecte des textiles usagés, la commune de Nandrin a signé une convention avec Terre asbl. Plusieurs bulles à vêtements sont à disposition des citoyens qui peuvent y déposer les vêtements, chaussures, linge de maison et articles de maroquinerie. Ainsi, en 2012, Terre asbl a collecté 36.000 kilos de vêtements sur l’entité de Nandrin. Par ce partenariat, Nandrin et ses citoyens soutiennent une entreprise d’économie sociale qui défend l’emploi local, la solidarité et le respect de l’environnement.

Un peu d’histoire

Le début des activités de Terre remonte à 1949, dans l'immédiat après-guerre. Quelques amis décident d'unir leurs efforts pour aider ceux qui sont dans le besoin : reconstruire un toit, trouver de quoi loger ou chauffer une famille... Le projet Terre naît d’une association de fait.

Puis l'économie belge se redresse et la situation quotidienne de la population s’améliore. Ces amis décident alors de s’investir dans les pays du « Tiers-Monde », en y fondant des projets à vocation économique permettant d’améliorer durablement les conditions de vie des populations locales. C'est ainsi que voient le jour une plâtrière en Algérie, une fabrique de vélos au Nicaragua, un soutien aux fermiers de l'île de Negros aux Philippines, etc.

Tous ces projets sont financés par la vente de vieux papiers, vêtements et métaux collectés lors de grands ramassages. Une dizaine de samedis par an, en Belgique, des centaines de volontaires de tous horizons, souvent d'origine ouvrière, se mobilisent à bord de camions gracieusement prêtés par des entreprises locales ou des communes.

En 1973, après le premier choc pétrolier, nos pays dits « riches » connaissent une succession de crises. Beaucoup d'ouvriers qui participaient bénévolement aux grands ramassages se retrouvent sans emploi. Terre asbl se sent immédiatement interpellée. En 1980, elle crée une entreprise où la priorité sera donnée aux personnes éloignées des circuits traditionnels du travail, avec un modèle entrepreneurial novateur basé sur la gestion participative en démocratie directe.
Depuis 64 ans, chaque génération a mené le projet Terre avec un même principe : réaliser un système économique solidaire et respectueux des différences à travers le développement d’activités bénévoles d’abord, professionnelles ensuite, tant en Belgique que dans les pays du Sud.

Un groupe d’économie sociale et solidaire

Le Groupe Terre compte aujourd’hui trois asbl, quatre sociétés anonymes à finalité sociale et une société anonyme. Les activités du groupe sont essentiellement centrées sur la récupération, notamment des papiers et cartons et des vêtements usagés, mais aussi l’éducation à la gestion participative des travailleurs et l’éducation au développement. Les collectes permettent de détourner annuellement des filières classiques de déchets des centaines de tonnes de papiers et textiles pour leur donner une seconde vie. Les résultats sont investis dans des projets de développement durable ici et dans les pays du Sud.

terre1La récupération de vêtements

Le métier de « chiffonnier » est probablement l’un des plus vieux du monde. Aujourd’hui rebaptisé « récupération des textiles » et classé parmi les nombreux acteurs de l’environnement, il se distingue par son haut taux de réutilisation (60 %).

Depuis plusieurs décennies, Terre asbl permet à la population francophone du pays de se débarrasser gratuitement de ses vêtements, linge de maison, chaussures et maroquinerie. Elle a ainsi accumulé le savoir-faire indispensable pour valoriser au mieux chaque pièce sur les marchés belge (via ses 17 boutiques de seconde main), mais aussi africain, asiatique et d’Europe de l’Est. C’est l’activité qui rassemble la majorité des postes salariés du groupe, soit 195 personnes en juin 2013.


Comment trier ?

Terre reprend les vêtements propres et en bon état, la maroquinerie, les chaussures liées par paires, la lingerie et le linge de maison. Le tout doit être emballé dans un sac en plastique fermé. Les chaussures dépareillées, les vêtements sales, déchirés, mouillés et les déchets textiles doivent être jetés à la poubelle.






Donner, oui… mais pas à n’importe qui !

De nouveaux collecteurs de vêtements font leur apparition, des entreprises privées et des pseudo-associations qui n’ont en général aucun objectif social. Ils envoient les vêtements à l’étranger pour les faire trier par de la main-d’œuvre peu coûteuse. Ces collectes risquent de mettre à mal les circuits courts développés par les opérateurs sociaux comme Terre asbl.

Où trouver une bulle Terre à Nandrin ?

Pour localiser la bulle la plus proche, rendez-vous sur www.terre.be ou appelez le 04 240 58 58.

Au Recyparc, rue Haie des Moges - Nandrin
Boutique la Différence, Route du Condroz
Le Tombeu - Nandrin
Au Cimetière, rue du Cimetière - Villers-le-Temple
Rue Tige des Saules - Yernée-Fraineux

Le saviez-vous ?


Le groupe Terre est également connu pour ses panneaux d’isolation acoustique Acoustix Pan-terre. Ces panneaux, 100% écologiques, sont fabriqués exclusivement à partir de papier recyclé et de paille de lin. Les vieux vêtements ne sont pas utilisés pour leur fabrication.
Plus d’infos sur les panneaux Pan-terre ? www.acoustix.be


Actions sur le document