Changement de peau

bardage urbanisme
En cette fin d’année, tel un squamate au terme de son cycle de croissance, votre commune fait peau neuve. Les signes les plus évidents de cette mue sont sous vos yeux : un nouveau logo et un rajeunissement du site internet. D’autres projets d’envergure vont aussi bientôt modifier le visage de Nandrin : citons entre autres le règlement communal d’urbanisme, actuellement soumis à l’enquête publique, et la rénovation du bâtiment de l’administration communale. Ce renouveau vous donnera peut-être envie de faire de même chez vous. Mais faut-il une autorisation pour « changer la peau » de votre habitation?

L’article 262 du Code wallon de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme, du Patrimoine et de l’Énergie (CWATUPE) prévoit, à condition de respecter les dispositions légales (plan de secteur, prescriptions de lotissement, bientôt le règlement communal d’urbanisme, …), de pouvoir effectuer certains travaux sans permis d’urbanisme :
- les travaux d’aménagement intérieur ou extérieur ou les travaux de conservation et d’entretien qui :
ne mettent pas en danger la stabilité du bâtiment ;
ne modifient pas le volume construit ou son aspect architectural ;
ne consistent pas à créer un nouveau logement ou à modifier la destination du bien ;
- le remplacement des portes et châssis par des portes et châssis isolants ;
- le remplacement de parement d’élévation et de couvertures de toiture par :
des parements et couvertures isolants de même aspect extérieur ;
qui n’accroissent pas l’épaisseur de plus de 30 centimètres ;

En somme, sont repris dans cet article les travaux de sablage, de peinture (en fait, repeindre avec la même couleur une façade déjà peinte), d’isolation extérieure, … Voilà déjà de quoi redonner un coup de jeune à votre maison.
Si les travaux que vous envisagez n’entrent pas dans ce cadre strict, vous devrez soit déposer une déclaration urbanistique préalable (pour le remplacement de parements d’élévation et de couvertures de toiture par des parements et couvertures isolants qui ne remplissent pas les conditions énumérées ci-dessus. Exemple : placer un bardage isolant en bois sur un mur de brique), soit solliciter un permis d’urbanisme avec ou sans le concours d’un architecte. Nous aborderons ce point dans un prochain numéro de votre Carrefour.
Si les lianes de la jungle législative sans cesse mouvantes de l’urbanisme vous étouffent, n’hésitez pas à contacter le service urbanisme, nous sommes là pour vous guider.


Actions sur le document