Brillante citerne

D’après le journal La Meuse (29/11/11, p. 3), ce mois de novembre aurait été un des plus sec depuis 1833. Il n’est pas encore question de parler de sécheresse mais le niveau des nappes phréatiques diminue quand même fortement.

Cette nouvelle, alarmante mais pas encore catastrophique, n’a a priori pas beaucoup de rapport avec le petit article saisonnier du service urbanisme de votre commune. Détrompez-vous. Des travaux, très simples, peuvent être entrepris pour diminuer votre consommation d’eau de distribution et contribuer ainsi à la préservation de notre or bleu.
citerne

Si votre immeuble n’en est pas encore équipé, vous pouvez placer une citerne à eau de pluie équipée d’une pompe. Vous pourrez ainsi utiliser de l’eau de pluie pour les toilettes, les travaux de jardinage, l’entretien de la maison, et même avec les filtres adéquats, la machine à laver.

Ce genre d’installation nécessite-t-elle une autorisation ? Selon l’article 262, 6° du Code wallon de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme, du Patrimoine et de l’Energie (CWATUPE), le placement de citernes à eau enfouies est dispensé du permis d’urbanisme, à condition de respecter les dispositions légales, décrétales ou réglementaires (par exemple, le plan de secteur) et de ne pas modifier le relief naturel du sol.

Si la citerne existe déjà, aucune autorisation n’est nécessaire pour placer un tuyau entre elle et votre installation de distribution d’eau.
En plus de l’économie d’eau et la diminution de votre facture, une citerne d’eau de pluie a un autre effet positif. Elle sert, en cas de forte pluie, de bassin de temporisation. Une partie du ruissellement est stockée temporairement dans la citerne, diminuant la quantité d’eau qui dévale vers les vallées et inonde les habitations. Une capacité de 2m³ permet normalement de stocker l’équivalent d’une grosse pluie orageuse de 20 minutes pour une habitation de 100m² au sol. Il faut donc s’assurer de disposer en permanence de cette capacité. Un ajutage (orifice vidant lentement une partie d’une citerne) placé à la bonne hauteur dans la citerne permet à la fois de bénéficier d’une réserve d’eau, pour les usages domestiques, et d’espace, pour la temporisation des fortes pluies.
N’oubliez pas que, sauf dispositif particulier, cette eau est impropre à la consommation.
Actions sur le document